Je n'ai pas encore expliqué pourquoi je voulais parler. Le dernier billet ne faisait qu'expliquer pourquoi je voulais le faire ici il ne donnait pas la raison de ce besoin d'écrire.

Une histoire sentimentale, des mots à mettre sur une séparation, sur l'après. J'ai failli parler de rupture avant de me reprendre. Il ne s'agit pas de rupture, ce n'est pas si brutale. Un peu comme l'image d'une corde qui cède brin par brin sous le coup d'une tension qui augmente. Les idées se bousculent dans ce genre de situation. À défaut d'y mettre de l'ordre, j'avais envie de les clarifier en y collant mes mots, d'en garder une trace et de tenter de les distinguer.