Il arrive souvent que l'on entende quelqu'un dire qu'il s'est trompé sur une autre personne. J'avoue moi même avoir cette tentation parfois. Et pourtant… Pourtant, je ne crois pas, sauf cas exceptionnel, en cette idée. Je ne crois pas que l'on puisse avoir un faux jugement sur une personne. Je pense au contraire qu'une personne peut avoir plusieurs facettes et que l'on peut être surpris de celles que l'on découvre avec le temps. On pourrait me rétorquer que je joue sur le mots, mais je pense que la différence est plus profonde. Avec ma vision des choses, la personne que l'on a connu, appréciée ou aimée est toujours présente, même si la réalité déçoit. On sait que ce qui a changé, ce sont les circonstances, pas la personne. Je trouve cette idée beaucoup moins traumatisante qu'une simple erreur de jugement. C'est peut-être également pour cela que je m'y rattache. Il est tellement plus simple de camoufler ses erreurs dans la philanthropie.