Au détour de mon écoute régulière de la tournée des grands espaces (se peut-il que qu'après la mort de Bashung, des gens soient encore passés à coté de ce joyau ?) je retombe sur "Mes Bras". Un extrait sorti du contexte comme d'habitude, si proche des pensées qui me hantent régulièrement.

Je me tue à te dire Qu'on ne va pas mourir

Sauve toi Sauve moi et tu sauras où l'acheter le courage

Alain Bashung - Mes Bras