J'ai relu plusieurs fois ces notes, je n'avais pas eu autant d'empathie que ce soir pour ce moi passé depuis longtemps. Il m'a fait pleuré, ce jeune imbécile qui espérait trouver l'amour. Il me ressemble tellement. C'était il y a trois ans. Je n'arrive plus à m'attacher de la même façon mais j'ai conservé la même radicalité. Celui qui frôlait l'autodestruction est toujours là, il a attendu les heures sombres pour refaire surface.

Nicolas, je te présente Nicolas. Vous allez encore passer quelques années ensemble. Essaie de ne pas trop faire attention à lui, il risquerait de te faire du mal. Par contre, tu peux le laisser écouter ses sentiments, il ne se trompe que rarement, c'est quand il finit par se taire complètement que tu fais le con.